10 commentaires sur “Qui sommes nous ? : des humains impatients pour une psychiatrie humaniste

  1. comment peut on relater une experience d’hospitalisation en H D T dans un contexte quasi carcéral à montpellier ? Merci de me conseiller quelques démarches, lettre au directeur du chu, et autres pour que cela ce sache, je ne suis pas la seule à pouvoir témoigner ce qui se vit dans ce service, et qui méprise beaucoup le droit des patients. Merci

  2. C’est sur ça n’est pas facile, l’H D T est parfois abusive.Et comme tu sembles le dire,dans certains services , appliquées de manière carcérale, et j’aimerais bien que tu nous en dise plus sur ton expérience , celà te serait-il possible ?

  3. Bonjour Annie,
    Si ces conditions sont telles que vous les decrivez, alors elles sont illegales en regard de la Convention des Nations Unies relative aux Droits de la Personne Handicapee (qui couvre la sante mentale) que la France a signee et ratifiee en 2010.
    D’autres personnes peuvent-elles corroborer votre temoignage?
    1- Faites une lettre (en recommande) au directeur de l’etablissement.
    2- Si pas de reponse, voir il existe un mediateur de la republique pour la sante?
    3- De toutes facons, essayez de savoir qui en France evalue la mise en application de la Convention et contactez les.
    4- En dernier recours, l’Office des droits de l’homme des Nations Unies a aussi un bureau europen regional a Bruxelles qui est tout a fait joignable. Mais il leur faut des faits absolument precis, pas de vagues accusations.

    Tout ceci c’est plus acceptable ni en France ni ailleurs.
    Anne-Laure Donskoy
    Usagere chercheur activiste (UK)

  4. Pourvu que ce soit Hollande qui passe, sinon ça va être une de ces galères,avec Sarkozy on va ramer comme des damnés pieds et poings liés,avec des contentions ,quoi, vous me croyez pas ? Ecoutez Sarkozy à Anthony et vous comprendrez…

  5. Nous sommes à la recherche d’infos de toutes sortes pour nous aider à comprendre cette maladie, peu de soutien pour faire face et une foule de questions restées sans réponse….

  6. Moi j’ai fait alliance

    Je ne pense pas qu’il faille prendre la maladie comme un ennemi, j’ai longtemps essayé de la combattre , en vain. J’ai fini par capituler, par prendre mon traitement avec plus de rigueur. J’ai tenté de l’apprivoiser, de la dompter, de repérer des cycles ou des situations à risques…De VIVRE avec elle, cette folie qui m’accompagne est mienne, depuis quelques années j’ai reconstitué une famille autour de moi,et avec l’aide essentielle du centre de jour je me suis ré-intégré dans la vie te dans la ville. Ma fille est scolarisée, et chaque jour je me lève avec l’idée fixe de la protéger elle de mon handicap et depuis plus de six ans ça fonctionne.
    Pour ce qui est du reste, la politique, les préjugés, l’incompréhension, c’est devenu pour moi une autre source stabilité, lutter contre la discrimination.
    Chaque matin …
    Plox.

  7. Pingback: Mad-Pride à Paris, le samedi 14 juin 2014 | humapsy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s