Un commentaire sur “Lettre de soutien à Mathieu.B

  1. Les usagers sont constamment menacés de ré-hospitalisation forcée avec le cauchemar des traitements forcés et de ne pas savoir quand on va sortir: à cause de cela, ils ne peuvent pas assumer leur rôle politique ni s’allier avec les médecins progressistes.

    En psychiatrie, en France, on vous force à vous empoisonner sous la menace d’une hospitalisation forcée. Il me semble que la menace est la marque des voyous, pas des médecins. Je pense que les droits de l’homme sont inter-dépendants: ce n’est pas seulement les contentions, le mitard, l’akhatisie aux neuroleptiques, ou les électrochocs, c’est l’hospitalisation forcée et le traitement forcé, qu’il faut abolir absolument, car la possibilité d’un abus entraîne tous les autres abus. Il me semble que la politique doit suivre la guidance ONU et OMS, respectivement Convention CDPH et guidance Quality Rights.

    Le guide OMS là: https://www.who.int/publications/i/item/9789240025707
    Le communiqué de l’OMS là: https://www.who.int/fr/news/item/10-06-2021-new-who-guidance-seeks-to-put-an-end-to-human-rights-violations-in-mental-health-care

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s